En librairie le 22 mai 2014 - Teaser credits : Merci à Julien et Nicolas (Tatoo by Nico).

Personne ne s’intéresse à ce village.
Il suffirait que l’un de nous perde les pédales pour que ça change.

À Saint-Amand-La-Givray, il n’y a rien à faire. Et rien à espérer. Surtout quand on est un gosse de vingt-cinq ans et qu’on a un rêve. Celui d’Otis est de devenir tatoueur. Jusque là, il s’exerce sur les chiens et les chats du village, et n’a d’yeux que pour Ella, lolita paumée et vénéneuse dont tous les mâles des environs convoitent les formes.
Entre Ella et Otis, un obstacle de taille : sa mère. Forteresse de cruauté et d’amour, femme abandonnée par ses amants, elle est la patronne de l’Indiana, un bar refuge de la faune locale. Otis voit jour après jour son rêve mourir. Un soir, n’en pouvant plus de railleries, de frustrations, de jalousie, il boit. Plus que de raison. Bagarre, cris. Ella, bousculée, s'effondre.

Pour protéger son fils, sa mère cache l’accident, et le corps de la défunte dans la cave de l’Indiana. Désormais il faudra vivre avec la peur au ventre, et une morte sous les pieds.

Thriller psychologique implacable au cœur des montagnes, suspense tendu comme un arc qui vous ligote à votre chaise, Un mort de trop traverse avec virtuosité la chair d'une cellule familiale vacillante, qu'une tragédie va mener à l'inimaginable. Un huis-clos irrésistible dont l’issue inattendue classe d’emblée l’auteur parmi les maitres du suspense.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…