Toulouse : Election municipale :
Avec l’UMP et Jean Luc Moudenc : Retour vers le futur ! ! ! !

Aujourd’hui, une quinzaine de militant-e-s d’Act Up Sud-ouest ont manifesté devant le local de campagne de Jean Luc Moudenc, le candidat de l’UMP.
La campagne des élections municipales nous donnent l’occasion d’étudier les propositions des différent-e-s candidat-e-s et de constater une forme de racolage sur la méthode des politiques pour approcher les électeurs-trices.
Dans ce jeu où la communication devient un élément important, le slogan de campagne sert d’accroche et doit traduire le contenu que le candidat veut impulser. A ce niveau, celui du candidat Jean Luc Moudenc « un nouvel élan pour Toulouse » nous a beaucoup fait sourire. Surtout, lorsque l’on prend le temps d’analyser le sens de ce slogan et de le comparer avec les actes politiques de ces derniers mois et des propositions faites par le candidat de l’UMP.

Ainsi Jean luc Moudenc nous propose « un nouvel élan pour Toulouse »….que nous traduisons, à Act Up Sud-ouest, plutôt par un « retour vers le futur ».

Pour mémoire et rappel, petit palmarès des actes de Jean Luc Moudenc:

- 1) santé : Hôpital La Grave : l’hôtel de luxe voulut par Jean Luc Moudenc sur le site de La Grave n’a heureusement pas vu le jour et la création d’un hôpital de santé publique avec un centre de santé sexuel est en bonne voie. L’Hôpital La Grave peut ainsi continuer sa politique sociale et humanitaire de prise en charge des personnes les plus précaires.

- 2) Réduction des Risques : concernant l’ouverture de salle de consommation à moindre risque sur la ville de Toulouse, ce dernier persiste et signe dans une opposition idéologique soutenu par un argumentaire basé sur le siècle dernier (position axé sur la répression et une politique sécuritaire qui ont montré leur limite et leur inefficacité) et niant toute la réussite et l’apport sanitaire de la politique de réduction des risques mise en place contre les épidémies de sida et d’hépatites.

- 3) Prostitution : au sujet des travailleuses du sexe, Jean Luc Moudenc se positionne sur le créneau sécuritaire et proposera des arrêtés municipaux anti –prostitution qui ne feront que déplacer les prostitué-e-s, les isoler, les exposer aux violences de certains et aux contaminations du VIH/ sida, des IST et des hépatites, par une augmentation de prise de risques. Encore une fois, l’absence de propositions respectant les personnes concernées caractérise le niveau de réflexion du candidat de l’UMP alors que les travailleur-euse-s du sexe demandent des droits et une reconnaissance de leur travail.

- 4) Egalité des droits : au sujet de la défense de l’égalité des droits pour les personnes LGBT, Jean Luc Moudenc a montré, tant sur le fond que sur la forme (soutien et participation aux manifestations homophobes de la Manif pour Tous au côté de l’extrême droite ; vote contre le mariage homosexuel, proposition de loi s’opposant à l’ouverture de la PMA aux lesbiennes) ses convictions profondes qui privent une partie de la population de leurs droits en fonction de leur orientations sexuelles et que par ces actes et ces engagements contre l’égalité des droits, il a une part de responsabilité dans la multiplication des agressions LGBTIphobes.

Par ces actes et ces engagements, nous ne pouvons que constater que le soi disant « nouvel élan pour Toulouse » que Jean Luc Moudenc veut amener dans la ville rose n’est qu’un retour à des idéaux d’un autre siècle s’appuyant sur une politique d’exclusions et de discriminations à l’encontre d’une partie de la population.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…