Jusqu’au 9 juin 2014, le centre culturel Knokke-Heist accueille une variété d’œuvres de photographes contemporains provenant du monde entier. Six expositions seront mises à l’honneur lors de cette édition 2014 du Festival international de la photographie.

« Haute Africa » est l’un des points forts de l’exposition et se situe en différents endroits de l’espace public de Knokke - Heist. Elle expose de nombreux photographes internationaux comme Martin Parr, Wangechi Mutu, Zanele Muholi, Viviane Sassen, Yinka Shonibare et bien d’autres. Haute Africa ne s’intéresse pas directement à la mode africaine en elle-même, mais plutôt à ce qu’elle signifie d’un point de vue anthropologique.

Plusieurs pays d’Afrique, notamment la Côte-d’Ivoire, le Kenya, le Nigéria, la Tanzanie et la Zambie, connaissent une économie florissante, l’Afrique du Sud étant même un acteur mondial de premier plan. Ces pays doivent essentiellement leur progrès à l’exploitation des richesses du sol africain, mais aussi à l’accroissement des économies durables et créatives.

L’industrie de la mode est un bon exemple de cette industrie créative. De nombreux designers, entrepreneurs et photographes africains inspirent le monde avec de nouveaux projets qui véhiculent et renouvellent l’identité africaine. Leurs créations touchent l’Occident via Internet, les semaines internationales de la mode et toutes sortes d’initiatives. Cette évolution n’a pas échappé non plus aux artistes et aux photographes. C’est par la culture vestimentaire qu’ils évaluent les convictions, pensées et sentiments de celles et ceux qui les portent, ou interprètent l’histoire d’un lieu particulier. Ils portent leur regard sur des sujets tels que l’occidentalisation, le post-colonialisme, la race, l’égalité sexuelle, la croyance religieuse ou les rapports de force politiques.

Les photographes/participants sont : Martin Parr, Wangechi Mutu, Viviane Sassen, Zanele Muholi, Jodi Bieber, Jim Naughten, Phyllis Galembo, Héctor Mediavilla, Sabelo Mlangeni, Jehad Nga, Hassan Hajjaj, Nontsikelelo Veleko, Baudouin Mouanda, Daniele Tamagni, Namsa Leuba en Yinka Shonibare.

Le centre culturel abrite lui-même "Unknown Masterpieces": une exposition qui regroupe des jeunes talents belges moins connus. Les oeuvres qu'on y retrouve sont nouvelles. Elles suscitent le débat et amènent à la réflexion sur différents sujets tels que l'amour, la confusion, la froideur, la simplicité, la guerre, l'injustice et l'oppression.

Les photographes : Julie Scheurweghs, Jef Paepen, Aaron Lapeirre, Martine Laquiere, Dirk Janssens, Arno de Pooter, Veerle Scheppers, Jamie-Lee Sienes, Dieter Vanfraechem, Maroesjka Lavigne et Danny Van der Elst.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…