INÉDIT EN FRANCE - EN SALLES A PARTIR DU 30 JUILLET

Réalisé en 1969, "Moonwalk One" capte la première tentative de l’Homme de marcher sur la Lune lors de la mission Apollo 11. Véritable documentaire de création, le film permet de découvrir des décennies plus tard des images tournées grâce au matériel de la N.A.S.A. et à ce jour jamais montrées. Mêlant séquences d’archives et moments captés dans le vif de l’action, Theo Kamecke donne à voir cet événement tel qu’il a été vécu à l’époque : une aventure humaine incroyable, une épopée scientifique hallucinante, un bond dans le futur au sein d’un présent chaotique, mais aussi une avancée vers l’inconnu, avec ce qu’elle offre de possibilités de changement, et de responsabilités.

Le film, un projet initialement de grande ampleur de la MGM, n’a finalement pas eu la sortie qu’il méritait. Ce n'est qu’au cours d'une recherche pour un autre film, "In The Shadow of the Moon", qu'un des producteurs, Christopher Riley, a retrouvé Theo Kamecke, qui avait chez lui une copie 35mm de la version non censurée de "Moonwalk One". Après restauration, le film est sorti en DVD en Angleterre, juste à temps pour le 40ème anniversaire du vol Apollo 11.

"Ce long métrage, magnifiquement réalisé en 35mm et en couleurs pour la N.A.S.A., demeure jusqu'à ce jour le seul film qui aborde certains aspects philosophiques et poétiques d'un événement où l'on n'a voulu voir, tragiquement et systématiquement, qu'un exploit technologique. Il contient toute une série de prises de vues qui n'avaient jamais auparavant été filmées : la Terre vue de l'espace (elle apparaît comme un globe vert dont les amours, les misères et les cruautés sont dissimulés dans les nuages) ; les étendues gris-beige, mortes et glacées de la lune qui, de la fusée spatiale, apparaissent inversées de bas en haut ; l'horizon sombre, inquiétant ; le départ de la fusée, dans un flamboiement d'une intensité inouïe, faisant penser à quelque cataclysme. A côté de ces prises de vues, on assiste aux réactions ridiculement déplacées de l'homme vis-à-vis de cet événement : la foule, tout en assistant au décollage de l'engin, prépare des grillades sur des barbecues portatifs, dévore des hot-dogs, brandit des jumelles, demeurant résolument terre à terre tant physiquement que psychologiquement."
(Amos Vogel, Le Cinéma, art subversif, ed. Buchet / Chastel 1977)

"Mérite de figurer au côté du chef d’œuvre de Kubrick "2001: L'Odyssée de l'espace"."
(Newsday, 1972)

"Un documentaire extraordinaire ; une ode au premier pas de l'homme sur la Lune, profonde et artistique."
(Cue Magazine, 1972)

"Des images sensationnelles presque surréalistes, d'une grande beauté."
(Village Voice, 1972)

"Le film de Theo Kamecke pourrait être placé dans une capsule témoin… comme une archive exacte de nos émotions de l'époque."
(New York Sunday News, 1972)

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…