Donia Massoud

Joined
Paris , France

User Stats

Profile Images

User Bio

Donia Massoud
Born and bred in Alexandria, Donia Massoud left for Cairo at the age of 19, alone and independent, to the outrage and chagrin of her family. After a number of experiences on stage, both singing and acting, Massoud began a three-year journey searching for and documenting folk poetry and music. She traveled the length and breadth of the country, from Suez to Upper Egypt, to learn and study the musical repertoires of ordinary people. On her return, she founded her own independent troupe of musicians, with whom she now tours Europe, Asia and Africa performing Egyptian folkloric songs. She also joined both the Fathi Salama group and Al- Warsha troupe, which gave her a way to be in touch with local audiences. All she has to do is step on stage, alone, and she takes on a very special character of her own -- a style she herself describes as "a coquettishness reminiscent of Shadia and Soaad Hosni [two legends of Egyptian cinema] as they were in the 1940s and 1950s." Excerpts from an article by Mustafa El-Menshawy, in Al Ahram weekly.
Français
Donia Massoud
Elle est née et a grandi à Alexandrie (Égypte), qu’elle quitte pour le Caire à
l’âge de 19 ans. Seule et indépendante, au grand dam de sa famille, elle part
découvrir la scène et le théâtre.
Après de nombreuses expériences théâtrales et scéniques, chantant et jouant
la comédie, Donia Massoud commence un voyage qui va durer trois ans. Elle
partira sillonner toute l’Égypte à la découverte, à la recherche et pour la
consignation du folklore poétique et musical égyptien.
Elle voyage dans tout le pays, visite toutes les régions, de Suez à la HauteÉgypte,
pour apprendre et étudier les répertoires musicaux des gens
ordinaires (des petites gens).
À son retour, elle crée sa propre troupe indépendante de musiciens, avec qui
elle tourne maintenant en Europe, en Asie et en Afrique, présentant et
interprétant les chansons du folklore égyptien.
Elle a aussi rejoint les troupes de Fathi Salama et celle d’Al Warsha, qui l’ont
fait connaître auprès du public égyptien.
Tout ce qu’elle a à faire c’est de monter, seule, sur scène et de jouer son
propre caractère : ce caractère très spécial est, selon ses mots, fait de
souvenirs de la coquetterie légendaire de Shadia et de Soad Hosni, deux stars
du cinéma égyptien des années 40 et 50.
(Extraits d’un article par Mustafa El-Menshawy, Al Ahram weekly)

External Links