Panasonic Lumix GH3 User Group

Article DNA du 20/02/2013

Voyager avec les Roms

En créant son nouveau spectacle aux sonorités issues du jazz manouche, le groupe Laréosol a eu envie d’un projet plus important : Les Arts voyageurs associent artistes et jeunes de Wissembourg, Illkirch et Strasbourg-Neuhof autour de la culture et de la musique manouche. Leur rencontre débouchera sur un spectacle en juin au festival Ramp’Art festif.

Le mode de vie des Roms fait jaser et fait souvent l’objet de préjugés. Pour sortir des clichés et pour prôner l’ouverture à l’autre, les musiciens du groupe Laréosol, qui préparent un nouveau spectacle (lire ci-contre), ont eu envie de porter un autre regard sur la culture manouche, en partenariat avec le Relais culturel de Wissembourg, l’Illiade d’Illkirch-Graffenstaden et l’espace culturel Django-Reinhardt de Strasbourg-Neuhof.

À travers leur projet Les Arts voyageurs , c’est une découverte culturelle, humaine et musicale qu’ils proposent de partager avec des écoliers, collégiens et lycéens de Wissembourg, d’Illkirch et de Strasbourg-Neuhof. La plupart d’entre eux dévoileront le fruit de leur travail sur la petite scène du Grabenloch à Wissembourg, lors du festival Ramp’Art festif les 28, 29 et 30 juin prochains.

En attendant le retour du soleil, musiciens et jeunes travaillent de concert pour que le spectacle Les Enfants voyageurs et l’album éponyme voient le jour. Pour ce faire, Laréosol a mis en place des ateliers dans chacun des établissements scolaires concernés.

AVEC DU CHANT
La chorale du collège de Wissembourg, dirigée par Stéphane Hummel, profitera de la venue de Julien Zipper, le chanteur et guitariste de Laréosol, pour apprendre trois chants roms de Mandino Reinhardt. Des élèves de l’établissement régional d’enseignement adapté Henri-Ebel (Erea) d’Illkirch et un groupe de jeunes manouches déscolarisés vivant dans le camp de la rue de Dunkerque à Strasbourg apprendront les mêmes morceaux avec Anne Huber, professeure de chant à l’Espace culturel Django-Reinhardt de Strasbourg — trois chants qui seront immortalisés dans l’album Les Enfants voyageurs et présentés au « Ramp’Art ».

AVEC DE L’ÉCRITURE SLAM
C’est Lucie Rivaillé, alias U-Bic, qui animera les ateliers slam au lycée Stanislas de Wissembourg, à l’Erea d’Illkirch, au collège Solignac de Strasbourg-Neuhof et à l’École européenne de Strasbourg. Au fil des séances, elle initiera les jeunes à l’écriture slam, sur la thématique des Roms et du voyage. Les dix meilleurs textes des élèves seront enregistrés sur des musiques de Julien Grayer, compositeur de Laréosol et aussi immortalisés dans l’album Les Enfants voyageurs. Les textes qui ne seront pas retenus seront mis en pages dans le livret accompagnant le CD, qui devrait sortir au moment du festival wissembourgeois.

AVEC DES COURS DE GUITARE MANOUCHE
Les cours de guitare seront dispensés par Francko Mehrstein, musicien manouche renommé et co-initiateur du projet. Le guitariste se rendra dans le camp manouche strasbourgeois et à l’Erea d’Illkirch pour partager son jazz, et l’ensemble participera à la musique du CD Les Enfants voyageurs.

AVEC DES ARTS GRAPHIQUES
La plasticienne Caroline Laffargue animera un atelier d’art graphique à l’Erea d’Illkirch et au lycée Stanislas de Wissembourg. Le 11 mars, les jeunes se retrouveront à Illkirch pendant une journée dédiée à la réalisation d’une fresque sur le thème du voyage, qui devrait être reproduite et affichée au Ramp’Art festif.

Au total, 400 jeunes participent à ce projet, accompagnés par une dizaine d’artistes et près de 25 enseignants. « On voulait que des jeunes de différents milieux et âges se rencontrent, afin que tous bénéficient des différences de chacun pour avancer ensemble », commente Julien Zipper. Car la plupart des jeunes se retrouveront à plusieurs reprises, notamment lors du Ramp’Art festif puisqu’ils investiront la petite scène du Grabenloch : le spectacle Les Enfants voyageurs , imaginé et mis en scène par Julien Zipper, présentera le travail mené pendant près d’un an avec les jeunes et mêlera chants, guitare et slam aux côtés des artistes qui les ont encadrés. Ceux-ci se produiront également sur la grande scène, avant que Laréosol termine la soirée avec son nouveau spectacle.

Tourné avec :
Canon 7D, 600D et Lumix GH2 sur la partie Cinéma Odysee
Lumix GH3 pour tout le reste.

j vimeo.com/62803897

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…