Northern Lights

Documentation of a site-specific multimedia installation commissionned by Champ Libre for the 6th MIVAE. This ephemeral artwork was executed with the intention of being staged in an abandoned waste incinerator.

2004 | 9:00

This project was elaborate in connection with the former activities of the incinerator des Carrières and the global waste management issues. From 1970 to 1983, hundreds of tons of Montreal domestic garbages were burned each day at this waste incinerator.

Presented in the former sediment exit - 75 meters-long tunnel - previously used to remove the detritus from the incinerator - the work plays with the distorted perceptions experienced in the tunnel. A large-scale video is projected on a suspended screen at the end of the space and creates the impression that the alley opens up onto a desolate landscape.

An animation, playing in continuous loop, shows a urban landscape in slow transformation. The viewer contemplates an ever-changing land, starting from a wasteland, becoming a landfill, then a suburban town, and so on. New "possible" landscapes appear and disappear, dissolving in each other's and confounding themselves. As the viewer moves forward into the space, the alley seems to stretch out and telescope towards the horizon thus creating a perspective of the infinity of the desert that the work echoes.

**
Video projection of 16' X 13'
Computer, video projector, sound system, motion detector, microcontrolor.

--
Documentation d'une installation in situ multimédia financée par Champ Libre pour la 6th MIVAE. Cette oeuvre éphémère a été réalisée dans un incinérateur à déchets désafecté.

2004 | 9:00

Issue est une oeuvre in situ éphémère ayant été présentée à l'incinérateur Des Carrières de Montréal. Cet incinérateur désaffecté brûlait des milliers de tonnes de déchets domestiques chaque année. L'œuvre prenait place dans un vaste tunnel de 60 mètres de longueur étant autrefois emprunté par les camions qui récupéraient les cendres de combustion.

Par une projection sur un écran placé à l'une des extrémités du tunnel, l'installation créait l'illusion que ce passage menait vers une friche industrielle insolite et désolée. Une animation présentant un paysage en constante métamorphose était vue. Elle nous montrait l'un des plus grands déserts urbains d'Amérique du Nord: la carrière Miron, un ancien dépotoir situé en plein coeur de la ville. Lorsque le spectateur s'avançait dans le tunnel en direction de l'écran, une nouvelle séquence animée était projetée. L'image de la friche semblait alors s'éloigner, puis l'on apercevait le tunnel lui-même se télescopant vers l'horizon. Par cette mise en abîme, l'espace architectural faisait écho à l'infinité du désert qu'il mettait en perspective.

Je m'intéresse aux territoires qui révèlent les enjeux de notre époque. Je documente des zones en développement, en exploitation ou en réhabilitation. Ce sont des lieux où les tensions, les combats et les disparitions sont particulièrement visibles. L'installation mettait en parallèle deux lieux incarnant une certaine démesure et un vertige très actuels.

**
Projection vidéo de 487 cm X 397 cm
Durée: 9 minutes
Projecteur vidéo, système de son, ordinateur, détecteur de présence, microcontroleurs.

**
Merci à / thanks to: Stéphane Beaudet, Éric Raymond.

j vimeo.com/5078483

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…