Stanley WEBER Plus

Joined

User Stats

Profile Images

User Bio

Stanley Weber est né le 13 juillet 1985 à Paris. Fils du comédiens Jacques Weber, c’est à 14 ans qu’il aura le déclic et décidera de faire ce métier en voyant une représentation de Cyrano De Bergerac que son père mettait en scène au Théâtre de Nice. Stanley à en effet passé une grande partie de son enfance à errer sur les plateaux de répétitions de Théâtre et de cinémas.

Ce n’est pourtant qu’à l’âge de 18 ans qu’il se lancera vraiment ; il intègre alors les Cours Florent. Très vite, il comprendra que pour s’affranchir de son patronyme et faire son propre chemin, il devra travailler plus que quiconque. C’est pourquoi, il décidera de faire de sa formation une priorité afin de construire des bases techniques solides.

Il accumule les cours d’interprétations tout en jouant dans tous les projets extérieurs possibles. Deux ans plus tard, il intègre la Classe Libre, années durant lesquels il parviendra tout de même à co-mettre en scène « L’Epouvantail » une adaptation du film de Jerry Schatzberg, ainsi que « Le chevalier de la lune ou Sir John Falstaff » de Fernand Crommelynck, projets dans lesquels il tiendras les rôles principaux, et qui rencontrerons de larges succès au sein de l’Ecole. (« Jacques » du meilleur travail de fin d’étude).

En parallèle, il ne niera pas ses désirs de cinéma, et toujours dans le même esprit, son désir d’apprendre toujours plus de toutes les expériences diverses et possibles, il tournera plusieurs courts métrages avec des élèves de la Fémis. Mais il s’ouvrira aussi au monde professionnel et tournera pour la télévision. Entre autres, on a pu le voir dans « Figaro » aux côtés d’Isabelle Adjani pour France télévision, et au cinéma dans « Le premier jour du reste de ta vie » de Rémi Besançon.

Lors de sa dernière année au sein des cours Florent, il décrochera à l’unanimité le Conservatoire National Supérieure d’Art Dramatique de Paris, où il effectuera sa première année sous la direction de Daniel Mesguisch, avant de partir faire sa deuxième année à la LAMDA (The London Academy of Music and Dramatic Art) sur les conseils de Marina Hands.

Sa première année au conservatoire en 2009, sera plus que chargée, puisqu’il tournera trois téléfilms, et jouera pendant six mois tous les soirs au Théâtre Antoine le rôle de Marius sous la direction de Francis Huster, aux côtés de son père.
Il met également en scène au Théâtre du Marais, Mohamed Kerriche, un jeune auteur et acteur dans « Comment prendre 5 ans en l’espace de 2 heures d’avion » avec la voix d’Audrey Bonnet.

Sa prestation du Roi Louis XV dans le docu fiction « Louis XV, Le Soleil Noir » sera largement saluée par la critique. Il tournera ce film tout en répétant les journées de juin du conservatoire sous la direction de son directeur Daniel Mesghuish.

Les propositions affluent, mais une fois de plus il surprend, et décide donc de partir en Angleterre afin de suivre un training particulièrement intensif. Sa rigueur, son physique et son amour de l’Artisanat collent absolument avec les méthodes anglaises. Il y effectuera une année brillante, en traversant plusieurs œuvres de Shakespeare. Mais ayant décroché un agent Anglais juste avant son départ pour Londres, il trouvera une fois plus le temps, avec l’accord de l’école, de tourner sous la direction de Phillip Martin « Murder on the Orient Express », pour ITV, une fameuse enquête du détective Hercule Poirot, aux cotés de David Suchet et d’un casting international prestigieux, où il y tiendra un rôle conséquent. Il apparaîtra aussi dans « Any Human Heart » pour Channel 4.

A la fin de son année Londonienne, ne souhaitant pas de vacances, il rejoindra sans temps mort la classe de Jean-Damien Barbin afin de répéter le spectacle de fin d’année. La dernière aura lieu le 21 juin ; Le 22 au matin il sera en répétitions à Londres pour « Much Ado About Nothing » dans le rôle de Don Pedro, pièce montée pour un festival international de Shakespeare en Allemagne. 

L’année prochaine il sera à l’affiche de « Ithaque » de Botho Stross au Théâtre des Amandiers de Nanterre sous la direction de Jean-Louis Martinelli, dans le rôle de Télemaque et aux côtés de Charles Berling. Il suivra en parallèle sa troisième année du conservatoire.

Son souhait est de pouvoir continuer à faire des allers retours entre théâtre et cinéma, et travailler à l’international.

External Links

Following

  1. OKA HEY