----French audio comments with english subtitles----

It's while hitchhiking that the idea of kayaking on the midi canal came up to my mind. I remember the driver saying to me "I was on a barge, taking my holidays on the Midi Canal, and a kayaker passed by: his arms where as big as my head!"

So far, my kayak experiences didn't exceed two days, like a typical river descent you can do in south of France.

End of april is soon coming, and I have 15 days off, perfect time for adventure! One week before departure, I buy a second hand kayak, with room for a waterproof container: it's exactly what I need.

I am gathering maps to work out my route, but I know I can't get lost: I will just need to follow the canal. On the internet, I contact Ludovic Mabire, who did the same trip a few years earlier. He gives me some advice, and tells me that the Garonne river is navigable, except near Golfech nuclear station. Good for me, I'll save some time, with the help of the current.

My equipment is quite basic: a tent, mattress and sleeping bag; some food, a stove and a pan, to cook my meals; books, video cameras, MP3 player. And for sure, clothes: shorts, tight-fitting pants, tee-shirt, fleece jacket, waterproof pants and jacket.
On Sunday the 25th of April, here we go! Friends drive me with my kayak on the roof of the car to the Thau lake. It's time for leaving, I don't know what to expect, and if I'll make it: I plan to paddle at least 35km a day...

------------------------------------------------------------------------------

Il me semble que c'est au détour d'une conversation, lors d'un trajet en stop, que l'idée m'est venue de faire le canal du midi en kayak.
Je me rappelle le conducteur me dire : "j'étais en péniche sur le canal et j'ai croisé un kayakiste : il avait des bras aussi gros que ma tête!".

Pour ma part je n'avais jamais fait plus de deux jours consécutifs en kayak, comme les traditionnelles descentes de rivière que l'on peut faire dans le sud de la France.

Fin avril j'ai 15 jours de libre, et le beau temps arrive! Bien à l'arrachée, une semaine avant le départ, je trouve un kayak d'occasion, avec la place pour un bidon étanche de 50 litres : l'embarcation idéale pour mes besoins.

Niveau itinéraire, je sais que je ne peux pas me perdre, il suffit de suivre le canal. Je glane quand même ci et là des informations, sur le net notamment. J'appelle aussi Ludovic Mabire, un kayakiste qui avait déjà emprunté le même parcours il y a quelques années. Il m'apprend que la Garonne est navigable partout (sauf aux environs de la centrale nucléaire de Golfech), ce qui m'évite de prendre le canal latéral. Je pourrai donc gagner du temps, grâce au courant.

Niveau équipement, je prends une tente, un matelas gonflable et un duvet. Un réchaud, une popote et de la nourriture. Des livres, mon équipement vidéo, un baladeur MP3. Et bien sûr, des vêtements : short, collant, tee-shirt, polaire, pantalon et veste imperméable.

Dimanche 25 avril, dans une voiture spacieuse, des amis m'emmènent à l'étang de Thau, moi et mon kayak. C'est le départ, et je ne sais vraiment pas à quoi m'attendre, ni même si je vais pouvoir tenir le coup, j'ai prévu de faire au moins 35km par jour...

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…