(...) Je veux dans cette installation créer une mise en abîme,
similaire à celle créée dans «Dance» par la superposition
de la chorégraphie projetée à l’avant scène et
celle dansée sur le plateau. Entre passivité et action.
Entre images furtives et images figées, et donc d’une
certaine manière éternelles. Entre mouvement et immobilité
- deux opposés qui peuvent parfois n’être qu’un.

- extrait du texte de présentation de DANCE Project

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…