A l'occasion de la sortie de son dernier film "Nostalgie de la lumière", le réalisateur Patricio Guzmán revient sur la question de la mémoire dans son pays natal, le Chili. Et explique comment, des années après la fin de la dictature, les familles des disparus et plus largement la société chilienne tentent de faire un travail de deuil.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…