Circle
(Un projet pour danseurs amateurs et professionnels)

Conception, chorégraphie...Héla Fattoumi/Eric Lamoureux
Création sonore...Eric Lamoureux
Création lumières...Xavier Lazarini
Production...Centre Chorégraphique National de Caen/Basse-Normandie

Les Circle :
- le 7 mai 2009, créé en collaboration et interprété par 26 danseurs japonais au Hot Summer Festival de Kyoto (Japon).
- le 29 janvier 2011, créé en collaboration et interprété par Marine Chesnais, Florence Divert, Renaud Djabali, Anais Dumaine, Mélanie Giffard, Sandrine Kolassa, Stéphanie Meigné, Philippe Rouaire, Moustapha Ziane et 17 danseurs amateurs à la Halle aux Granges CCNC/BN dans le cadre de "ça déménage".

Circle est une performance chorégraphique à  bâtir en collaboration avec les lieux et les équipes intéressés par l'articulation de la pratique amateur avec la création, dans le dessein de redonner du sens à  cette pratique. Ce projet concerne un groupe constitué de pratiquants amateurs et de danseurs professionnels. Chaque lieu peut activer la rencontre pour constituer ce groupe et organiser les répétitions sur quelques week-ends ou quelques semaines.

L'idée fut de constituer un groupe en provoquant la rencontre de danseurs amateurs et professionnels afin de mettre en dialogue leurs imaginaires, leurs niveaux de pratique pour faire surgir des danses qui déjouent les attendues et qui ouvrent un registre d'émotions particulier. La réception publique très enthousiaste, la richesse de l'expérience sensible et humaine vécue par tous les participants, nous conduit à  penser qu'il est pertinent de réitérer l'aventure et d'en faire un véritable projet chorégraphique structurant propice à fédérer.

Cette performance est arrimée à  l'exploration d'une séquence chorégraphique simple issue du duo Solstice (remix), émanant de la danse de couple. Le principe chorégraphique se base sur l'apprentissage de cette séquence qui organise une sorte de passage d'un corps à/dans l'autre, chaque partenaire du duo étant tantôt meneur, tantôt mené.
A partir de cette base, une circulation alternative s'organise de l'un à  l'autre, elle s'inscrit dans un cercle sans fin et est propice à  l'invention de multiples combinatoires que les danseurs/partenaires expérimentent sous notre regard.
Ces combinatoires sont prétexte à  l'élaboration de multiples combinaisons chorégraphiques et relationnelles qui colorent les duos constituant ainsi une collection de partitions à  deux qui dialoguent, entremêlent les imaginaires, et qui se finalise dans une partition à  tous que nous élaborons au fur et à mesure du processus.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…