Jean-Paul Giroux, cordonnier depuis l’âge de 11 ans et propriétaire de sa cordonnerie depuis 1951, est le dernier cordonnier de son époque dans le quartier Saint-Roch. Il témoigne d’une époque où les familles d’ouvriers évoluaient dans les différentes industries du cuir et de la chaussure et de la manière dont a évolué le savoir-faire du cordonnier. Le métier de cordonnier est en voie de disparition en raison du déplacement de ce savoir-faire vers les pays en voie de développement où la main-d’œuvre est beaucoup moins coûteuse.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…