Soirée de clôture de l’exposition "l'Etoffe du Temps", le 13 Janvier 2012.

Bernard Magrez, Fondateur de l'Institut culturel Bernard Magrez, nous parle de son intéret pour l'art contemporain et sa volonté de le partager. La création de cette Institut en est le reflet.

10 000 visiteurs et une cinquantaine de journalistes ont découvert le Château Labottière, l’exposition d’art moderne et contemporain et le projet de l’Institut Culturel Bernard Magrez. Les 68 jours d’ouverture ont été ponctués par 10 rencontres hebdomadaires avec plus de 20 artistes, critiques, présidents de fondations et autres personnalités du monde de l’art venus partager des moments de connaissance, d’émotions et de convivialité qui ont rassemblé plus de 1 000 personnes au total dans le nouveau Pavillon du Château (galerie et services). Les 6 mois de résidence des deux artistes logés et soutenus par l’Institut s’achèvent également avec la publication d’une édition spéciale de Marie-Atina Goldet et une exposition personnelle de Laurent Valera dont le séjour se prolonge avec son entrée dans sa première galerie située à Paris…

Après 3 mois de présentation au public, l’exposition l’Etoffe du Temps, conçue pour l’ouverture au public du Château Labottière, se termine avec une soirée exceptionnelle organisée par l’Institut Culturel Bernard Magrez.

Présentation en images du travail de Huang Yong Ping à l'issue de la visite guidée de l'exposition par le commissaire Ashok Adicéam en présence de l'artiste et de Kamel Mennour, suivie d’un récital de Matthieu Arama avec le Stradivarius « Château Fombrauge », propriété de Bernard Magrez.

Source: site de "L’Institut Culturel Bernard Magrez"

Plus de vidéos sur bordeaux.tv

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…