Concert à la malterie le 16 février 2012.

Wabla : "We Are Bodies Listening in Action" réunissant auditeurs et acteurs sonores dans un espace-temps indissociablement complémentaires dans l’écoute au monde.

A force de démonter son trombone, d’y souffler à l’envers, d’y brancher tuyaux ou ballons de baudruche, Thierry Madiot a fini par inventer un nouvel instrument. En apparence fort simple, la trompe "Ziph" n’est constituée que de 3 éléments. Un rouleau de matière plastique, vrillé forme une trompe de 1 à 20 mètres assure l’amplification et le jeu des harmoniques. Un anneau maintient ouvert le ballon qui est analogue à une double anche (famille des hautbois) ou simple (clarinette). Puis tout se complique du fait que le ballon peut se transformer en corde-tuyau.

Ainsi cette double anche molle peut être étirée, malaxée, triturée, démultipliant les modes de jeu. il en résulte parfois un signal granulaire pour ne pas dire parfois distordu. Cet instrument, hybride et inclassable a à voir avec les cuivres, les bois mais pas seulement. Instrument contemporain, il n’est pas focalisé sur la hauteur du son et de ce fait il fait parfois penser plus à un instrument électronique.

Ziph tire son nom d’un orchestre de 12 musiciens qui a sorti le CD éponyme en 2011. Après ce premier projet, basé sur le souffle des musiciens, voici Wabla qui à l’aide d’un compresseur d’air, véritable poumon d’acier, fait sonner non seulement des trompes géantes mais aussi certains tuyaux des bâtiments, poursuivant ainsi l’exploration sonore de ce dispositif qui "brouille les pistes de la musique entre électro et acoustique. Éloignant les tuyaux de leurs lèvres, les musiciens prennent la distance nécessaire à une écoute encore plus active.

Avec David Bausseron, Thierry Madiot, Yanik Miossec, Christian Pruvost

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…