La première PirateBox lilloise apparaît dans un contexte de remise en question des contrôles exercés sur le réseau Internet, de culture libre et d’économie de la contribution amateur. Partager librement des données libres, tel est le projet.

Comprendre la PirateBox lilloise «P.Box» en quatre points :

1. P.Box est la première PirateBox lilloise diffusant des données libres de droit. Son objectif est la ré-appropriation de l’espace public en vue d’une circulation dynamique et nomade des savoirs.

2. P.Box est nomade ; on s’y connecte en Wi-Fi soit pour télécharger des fichiers, soit pour en charger. Le réseau créé est indépendant d’Internet. Le partage est local et anonyme, la diffusion est éphémère et spontanée.

3. P.Box peut être géolocalisé en temps réel : la position sera précisée sur les réseaux sociaux. Cependant il peut également être le réseau surprise et inattendu que l’on découvre au détour d’un café, des transports publics, etc.

4. P.Box est au sein d’un dispositif pédagogique dont l’idée est née au sein du Lapeex, l’objectif est de favoriser les échanges, les documents et supports de cours.

La PirateBox est un concept copyleft venant de David Darts, qui a fait évoluer les Dead Drops, en les rendant Wi-Fi.

piratebox.c.la

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…