La quête du progrès économique n’épargne jamais les plus faibles. Dans ce sublime requiem en noir et blanc, la petite ville de Doel vit ses dernières années. Située à quelques kilomètres de l’énorme port d’Anvers, Doel doit être rasée pour faire place à l’agrandissement de son ambitieux voisin. Devant ce fait divers, au cœur de la séquence finale du documentaire The Forgotten Space, le cinéaste Tom Fassaert opte pour la démarche inverse du film-essai à échelle mondiale. Évitant tout discours politique, il raconte sobrement la lutte de ces gens ordinaires, en particulier Emilienne, grand-mère courage à la détermination indestructible. Magnifiquement filmé, hanté par la mort, le film se transforme peu à peu en poème crépusculaire inoubliable. Pour qu’Emilienne et Doel ne soient jamais oubliés.

Distinction(s)

2011 : États généraux du film documentaire - Lussas (France) - Expériences du regard

2011 : Berlinale Internationale Filmfestspiele Berlin - Berlin (Allemagne) - Section Forum - Mention spéciale

2011 : Nederlands Film Festival - Utrecht (Pays-Bas) (Pays-Bas) - Sélection

2011 : Doclisboa - Festival Internacional de Cinema Documental - Lisbonne (Portugal) - Prix des Universités

2011 : RIDM - Rencontres internationales du documentaire de Montréal - Montréal (Canada) - Sélection

Réalisateur(s):
Tom FASSAERT
Producteur:
SNG FILM BV
Digna SINKE
Montage:
Tom FASSAERT
Thabi MOOI
Axel SKOVDAL ROELOFS
Image:
Daniël BOUQUET
Diderik EVERS
Reinout STEENHUIZEN
Son:
Victor HORSTINK
Maarten DE ROOIJ
Gijs STOLLMAN
Jaap HERMANS
Distributeur:
Documentaire sur grand écran

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…