Le 1er mai 1990, Jean-Louis Gouraud quitte la région parisienne avec deux chevaux ,deux trotteurs français. Il emporte avec lui très peu de bagages, mais quantité de papiers : permis, visas, certificats vétérinaires, sanitaires, douaniers.

Il doit franchir, en effet, de nombreuses frontières : traverser les deux Allemagne, la Pologne et pénétrer, enfin, en URSS. Il est le premier Occidental autorisé à entrer à cheval en Union Soviétique, grâce à l’accord de Mikhaïl Gorbatchev. Jean-Louis Gouraud arrive à Moscou le 14 juillet après avoir parcouru 3333 kilomètres en 75 jours.

Les nombreuses notes prises par Jean-Louis Gouraud au cours de ses allers et retours vont bien au-delà de l’anecdote. Il ne s’agit pas ici du simple récit d’un exploit équestre, mais du portrait équestre d’un empire où, comme chacun sait, en tout homme sommeille un cosaque.

Majda nous emmène dans un univers où histoire, littérature, élevage, religion n’échappent à la curiosité du globe-trotteur, qui alimente ainsi sa réflexion sur un voyage dans le temps et l’espace.

Une émission réalisée par Aleksandar Dzerdz

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…