Dans ce bidonville situé dans la commune d’Attécoubé, de centaines de jeunes fabriquent le savon Kabakrou. Un nom qui signifie caillou en malinké, une langue du Nord de la Côte d’Ivoire. Kabakrou, est un savon traditionnel fait à base d’huile de palme et de la soude. Ce produit chimique très toxique est utilisé sans véritable protection par ses fabricants. Malgré les dangers liés à ce travail pénible, ces jeunes sont déterminés à gagner leur vie à la sueur de leur front. Reportage, Christophe Koffi NOUBOUZAN/Hermann Dogo et Patrick Brédé.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…