1. Inconnu, dit Pupien, vers 240 après J.-C., Marbe
Longtemps identifié comme l'empereur Pupien, ce personnage pourrait être un général du milieu du IIIe siècle après J.-C. Dans un geste ample du bras, il semble haranguer la foule, telle la statue de l'Auguste de Prima Porta, elle-même inspirée d'un original grec antérieur de sept siècles à Pupien.
2. A la voûte, Louis Matout peint l'"Assemblée des Dieux"
3. Sarcophage d'un couple de défunt , vers 180 après J.-C. découvert à Thessalonique (Grèce) en 1836
A l'extrémité est de la Grande Galerie construite à partir de 1595, l'architecte Louis Métezeau réalise une salle qui, bien que nommée "des Ambassadeur", est très vite rebaptisé "Salle des Antiques" en raison des sculptures de la collection royale qui y sont exposées. Le premier décor conçu par cet architecte alliait, à la polychromie des marbres pyrénées du sol et des murs, le camaïeu noir et blanc des peintures de la voûte, oeuvre de Jacob Bunel. Après le départ de Louis XIV pour Versailles, les ouvrages conservés dans cette salle sont dispersés entre différents palais royaux et le lieu connaît diverses destinations, dont celle de parquet du procureur général du Grand Conseil. A partir de 1800, le rez-de-chausée du pavillon des Ambassadeur est destiné à la galerie des sculptures antiques. Dans cette salle, réaménagée, sont exposées les statues venues d'Italie, dont l'Apollon du Belvédère. Sous Napoléon III, la salle dite "des Empereurs" reçoit son décor actuel, réalisé de 1865 à 1868 . A la voûte, Louis Matout peint L'Assemblée des dieux ; les deux tympans des extrémités de la salle; L'Empire romain à l'ouest, et l'Empire français à l'est, sont l'oeuvre de Victor Biennoury. Les stucs, ainsi que les médaillons illustrant les régnes d'Augustes, César, Charlemagne et Napoléon Ier ont été sculptés par Ducoiselle.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…