Peut-on encore être romantique en 2012 ?
ce romantisme, thomas Lebrun aime l’interroger
et le remet au goût du jour avec élégance.
La danseuse Anne-Sophie Lancelin, inspiration de la création,
incarne une « jeune fi lle » lumineuse et insaisissable. Entourée
de sept danseurs et danseuses de différentes générations, elle
est prête pour le face à face. Non pas avec la mort, mais
avec les défi s d’une vie qui reste à inventer.
Soutenue par le magnifi que Quatuor à cordes Voce et le
baryton Benjamin Alunni, elle traverse chaque mouvement
comme autant d’épisodes de vie auxquels elle ne succombera
pas.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…