«La publicité, c'est vendre des courants d'air, mais ce sont ces courants qui font tourner le moulin.», Marcel Bleustein-Blanchet.

Vaste question que la réputation du métier de publicitaire et son utilité. Il y a plusieurs semaines, Christophe Lafarge, co-président de l’agence H répondait à Jacques Attali concernant sa vision «amorale» de la publicité.

Le journal CB news avait alors publié cet article sur l’image et l’intérêt de la publicité aujourd’hui. Occasion rêvée pour parler d’un sujet souvent discuté de la publiphobie ambiante et de la mauvaise réputation du métier.

Entre déontologie, valeur de l’idée et immaterialité croissante, Christophe Lafarge décortique pour nous l’image de ce vieux métier.

Tenez-vous bien, pour une fois les pubards sont les gentils !

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…