Quel langage utilisons-nous pour parler d’un nouveau pays, une nouvelle ville, un nouveau logement? Au boulevard du Nord, dans un quartier arménien de Marseille, les regards portés par les habitants sur leur environnement reflètent des différences d’origine. Lorsque l’on s’attache à un lieu, on y projette un peu de soi, de son histoire personnelle, des souvenirs d’une autre géographie de l’enfance. Le langage que j’ai choisi pour raconter et faire raconter cet endroit qui est aussi devenu le mien passe par la vidéo, le son et la musique.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…