Animation scientifique "Agroécologie - Intensification écologique des systèmes de culture" (Montpellier)
agropolis.fr/agronomie/animation-scientifique-agroecologie.php
Au travers de séminaires/débats, des unités de recherche en agronomie de Montpellier (Cirad, Inra, Ird et Montpellier SupAgro) vous proposent, en partenariat avec Agropolis International, une animation collective transversale mensuelle autour de l'intensification écologique des systèmes de culture.
Date: 05-02-2013
Alternatives agroécologiques pour améliorer la tolérance à la sécheresse et à la salinité: expérience d’association de cultures avec le quinoa en zone aride du Chili / Didier Bazile de l'UPR Green (ES) et Enrique Martinez (Ceaza, Chili)

2013 a été déclarée Année Internationale du Quinoa par l'Assemblée Générale des Nations Unies en reconnaissance aux peuples andins qui ont su conserver la biodiversité de cette plante à très haute valeur nutritionnelle. Est ainsi reconnu le rôle que peut jouer cette plante pour la sécurité alimentaire mondiale, l’adaptation aux changements globaux et la lutte contre la pauvreté. Le quinoa (Chenopodium quinoa Willd.) est une plante annuelle originaire des Andes. Son ample diversité génétique lui permet de s’adapter à divers types de sol, notamment les sols salins, et à des milieux couvrant de larges gradients d’humidité (de 40 à 90 %), d’altitude (de 0 à 4 500 m) et de température (de - 8 °C à 38 °C). Cette adaptabilité constitue un atout dans le contexte de dérèglement climatique et de salinisation des sols en agriculture. Le courant de l’agroécologie porté par M. Altieri est très présent en Amérique latine. Nous présenterons ici une expérience particulière en zone aride du Chili qui montre comment l’association du quinoa avec une espèce invasive (Mesembryanthemum crystallinum L.) une adventice (Convolvulus arvensis L.), permet de reconsidérer le statut de chacune des espèces au sein de cette nouvelle association compte tenu de leurs relations. Les résultats montrent que sous conditions extrêmes, telles que l’aridité et la salinité des sols, les « mauvaises herbes » peuvent devenir des plantes protectrices, qui diminuent l’évapotranspiration et abaissent la salinité des sols. A partir de ces résultats basés sur de l’écologie appliquée à l’agriculture, nous pouvons interroger le statut de l’agroécologie en Amérique latine et la construction des innovations avec les paysans.
cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2013/ca-vient-de-sortir/le-quinoa-un-catalyseur-d-innovations

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…