Sur une musique de Jean Favory, vingt quatre portraits photographiques se mélangent par morphing, jusqu'à produire un visage « lissé » à la manière de la « Muse endormie » de Constantin Brancusi, à qui cette réalisation rend hommage.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…