Surabaya. Chaos urbain, labyrinthe de fer et de béton. Au coeur de la ville, toute une génération de jeunes indonésiens se cherche, se révolte et se rassemble autour d’une musique underground et controversée : le Black Metal.

Ce mouvement, né en Europe du nord, a été réinventé par les groupes locaux : les codes du Black Metal occidental se mêlent aux croyances indonésiennes. Sur scène, les maquillages et les tatouages des musiciens, l’hystérie du public et les rituels subversifs des chanteurs font des concerts de véritables cérémonies païennes.

En marge de ces performances, un réseau de communautés underground s’est développé. Les jeunes qui s’y rassem- blent, ont trouvé là un espace de liberté et un moyen d’échapper à un contexte économique, politique et reli- gieux dont la rigidité leur est insupportable. Pour eux, le Black Metal est un exutoire.

Le film suit les destins croisés de trois membres de cette scène : Tony, à la fois bête de scène et homme d’affaire underground avisé ; Eric, le vétéran, le chef de clan, le vétéran; et Andung, mystique et solitaire.
Chacun d’eux est attaché de façon viscérale à cette musique violente, ésotérique et transgressive grâce à laquelle ils affirment leur identité.

A travers le parcours des ces trois personnages, leur vie quotidienne et leurs activités artistiques, nous allons découvrir une musique vivante, cathartique, à la fois, blasphématoire et sacrée. Un genre qui rassemble de nombreux jeunes indonésiens autour d’une esthétique, d’un mode de vie et d’une véritable foi.

Un film de Matthieu Canaguier. Produit par La Maison du Directeur. Co-produit par En Râchachant.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…