d'apres les chornique Illyria

de mon temps
les cauchemards marchais parmis nous
ils marchaient .... dansaient....
et transperçaient leurs victimes en plein jour
etalaient leurs peurs et leur plus inavouables desir a la vue de tous
dans le seul but de nous faire rire
les cauchemards sont désormais enfermer dans la tete des humains
comme des pitoyables echos d'eaux meme
je me demande qui ils ont offencer pour meriter un telle destin

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…