Fête médiévale de TOURRETTE-LEVENS
le 14 avril 2013

Thème du bestiaire médiéval, peurs et superstitions:
Tout le monde connait ou du moins, a déjà observé ou entendu parler de superstitions. Les vieilles histoires régionales en sont remplies. Chance, porte bonheur, sel, chat noir ou passer sous une échelle. Souvent ces coutumes peuvent sembler exagérées mais pourtant bien ancré.

Les bestiaires médiévaux connurent leur plus grande popularité en Angleterre et en France aux XIIe et XIIIe siècles, peuplant d’images, les rituels et le folklore. Il semble bien qu'en Occident aucune autre époque ne l'ait aussi fréquemment et intensivement pensé, raconté et mis en scène. Les animaux abondent jusque dans les églises, où ils constituent une bonne part du décor et de l'horizon figuré - peint ou sculpté - que les prêtres, les moines et les fidèles ont quotidiennement sous les yeux. Au grand scandale de certains prélats qui, tel saint Bernard au XIIe siècle, s'emportent contre « les lions féroces, les singes immondes, les tigres tachetés, les monstres hybrides, les centaures étranges, les poissons à corps de quadrupèdes, les animaux chevauchant des hommes ou d'autres animaux... » Qui peuplent le temple divin. Le Moyen Age s'étendant sur près d'un millénaire, il faut évidemment périodiser l’époque désirée. Mais il faut souligner aussi combien la culture médiévale et actuelle, est curieuse de l'animal…

Organisateur:
Mairie de TOURRETTE-LEVENS

Coorganisation - Mise en scène:
ADIGAS - Thierry LEVALLOIS

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…