La chanson de Bob Dylan a inspiré ce court métrage. Mon but était de saisir une esthétique « folk » à travers un jeu de lignes et de typographique inspiré des années 50. L'absence d'yeux et de bouches sur les visages créé une expérience surréelle pour le public—reflétant le thème de la chanson : être perdu dans un monde merveilleux et sensoriel. 

Bob Dylan’s song was the inspiration for this minute-long animation. I wanted to capture a folk aesthetic through the simple line textures and a 1950’s typeface. The eyes and mouth are missing on the faces to create a more surreal experience, which reflects the theme of the song; being lost in a sensory wonderland.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…