Cette semaine, Usa21.tv revient sur les résultats du premier tour de l'élection législative partielle en Amérique du Nord, les Américains qui craignent que leurs politiques ne se francisent un peu trop, l'arrivée des Citi Bikes, le lancement du Festival Sud de France à New York et les rendez-vous à ne pas manquer !

Vous êtes seulement 13,47% des 152 000 ressortissants français au Canada et aux Etats-Unis habilités, à avoir voté pour le premier tour de ces législatives partielles. Comme en 2012, l'UMP et le PS s'opposeront avec leurs candidats respectifs : Frédéric Lefebvre d'un côté qui a obtenu 29,15% des voix, et, Franck Scemama de l'autre, avec 5024 bulletins de vote en sa faveur. Mais la grande gagnante de ce premier scrutin reste l'abstention, avec un taux de 86%, de six points plus haute que l'année dernière. Un triste chiffre qui était pourtant prévu par les analystes : les problèmes liés au vote électronique et à l'organisation du scrutin lors du Memorial Weekend aux Etats-Unis, n'ont certainement pas aidé à mobiliser les électeurs une nouvelle fois, après l'annulation de l'élection de Corinne Narassiguin en février dernier. David Assouline, le porte-parole du Parti socialiste, dont le candidat en Amérique du Nord est en deuxième position, a d'ailleurs fait part de son grand désarroi. Le vote par Internet pour le second tour sera ouvert dès mercredi, et les votants rappelés aux urnes le 8 juin.

Depuis hier, New York a enfin son Vélib'. A la fois très critiqués mais aussi très attendus, 6000 Citi Bikes ont fait leur apparition dans la ville. Usa21.tv les a testés à Brooklyn. Un reportage de notre correspondante sur place, Anaïs Digonnet.

La francisation de l'Amérique est en marche selon le Washington Post ! Le 23 mai dernier, le journal a évoqué quelques-uns des scandales politico-sexuels de personnalités américaines qui, après la disgrâce, sont revenues sur le devant de la scène. Le billet revient ainsi sur l'annonce d'Anthony Weiner de se présenter à l'élection municipale de New York, deux ans à peine après avoir été obligé de quitter le Congrès, car il avait tweeter des photos de lui en sous-vêtement à plusieurs jeunes femmes du pays. Dans les sondages, il serait deuxième position. L'article parle également de la récente élection au Congrès de Mark Sanford en Caroline du Sud. En juin 2009, alors gouverneur de l'Etat, il s'était absenté 6 jours sans qu'aucun des membres de son cabinet ne sachent comment le joindre. Officiellement, il était en randonnée dans les Appalaches, mais à son retour il avait avoué être parti en Argentine voir son amante sa maîtresse. Deux histoires que le journaliste compare à celles de François Mitterrand, qui avait caché son amante et sa fille Mazarine ; et, bien sûr, à Dominique Strauss-Kahn dont les Américains connaissent la chute. DSK, qui s'est d'ailleurs offert un bain de foule samedi dernier sur la Croisette, gravissant les marches du festival de Cannes. Comme ses homologues américains, cette apparition publique tout sourire signifierait-elle le début d'un retour en politique ?

Décidemment les directeurs généraux français du Fonds monétaire international ont le chic pour se faire remarquer ! La semaine dernière, Christine Lagarde, qui a remplacé DSK à Washington D.C. en 2011, a été placé sous le statut de témoin assisté dans l'affaire qui opposait Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais dans la vente d'Adidas. Rappelons que ce statut est un intermédiaire entre celui de témoin et de mis en examen. Durant près de 24 heures, l'ancienne ministre de l'Economie, a été entendue sur son rôle dans la décision de s'en remettre à un tribunal arbitral qui a octroyé 403 millions d'euros à Bernard Tapis, en juillet 2008. Des critiques, notamment à gauche, s'étaient élevées à l'époque et une enquête avait été ouverte en août 2011 pour « complicité de faux et complicité de détournement de fond publics. » De nombreuses perquisitions ont été menées, notamment au domicile de Stéphane Richard, ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde. Et lundi, on apprenait que l'avocat de Bernard Tapie avait été mis en examen. Un feuilleton judiciaire qui risque encore de nous tenir en haleine pendant quelques épisodes !

Après les cigales qui sont attendues fin mai sur la côte Est, un petit air méditerranéen va lui aussi venir souffler sur New York. Dès le 3 juin, la Maison du Languedoc-Roussillon lance la 5e édition du Festival Sud de France. Marianne Fabre-Lanvin, la directrice, revient sur le programme de cet événement au micro de notre correspondante Anaïs Digonnet.

Et les rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes francophone aux Etats-Unis

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…