Bonjour, cette semaine Canada21.tv revient sur le Mutek à Montréal, les députés des Français de l’étranger qui pourraient disparaître, le premier anniversaire de la Chambre de commerce française à Toronto, une interview du chef Daniel Boulud et les rendez-vous à ne pas manquer si vous êtes francophone au Canada !

Du 29 mai jusqu’au 2 juin a eu lieu le MUTEK, le festival international de créativité numérique et de musique électronique. Pas moins de 75 performances ont été présentées. Et les français ont bien souligné leur présence pour cette 14e édition. Un reportage de notre correspondante à Montréal, Sarra Guerchani…

Décidemment la représentativité des Français de l’étranger n’est pas une question simple vue depuis la métropole. Au lendemain du premier tour des législatives partielles en Amérique du Nord et dans la huitième circonscription qui va de l’Italie à Israël, Le Canard Enchaîné révélait l’intention du parti socialiste de supprimer les députés des Français de l’étranger, dans le cadre de la prochaine réforme des scrutins. Une annonce qui intervient à peine un an après leur première élection, en juin 2012. Pas de quoi laisser le temps aux onze parlementaires de montrer leur nécessité. En ligne de mire, on retrouve le coût de l’organisation du vote, chiffré à près de 7,1 millions d’euros l’année dernière, et le faible taux de participation malgré les différents modes de scrutin mis en place. Notons que ces postes ont aussi été créés sous le mandat de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. En attendant, les ressortissants au Canada devront retourner aux urnes samedi à l’occasion du second tour des législatives, qui oppose, à droite, Frédéric Lefebvre et, à gauche, Franck Scemama. Le vote électronique se termine quant à lui aujourd’hui.

La Chambre de commerce française à Toronto a célébré ses 1 an en mai. Un premier anniversaire sous le patronage de Philippe Zeller, l’Ambassadeur de France au Canada. Lors de la soirée d’anniversaire, devant les nombreux invités de la structure économique, il n’a pas manqué de souligner combien il était important pour la France de soutenir les intérêts économiques français dans la Ville Reine, qui compte de plus en plus de ressortissants. Rappelons que l’hexagone est le neuvième plus important partenaire commercial de l’Ontario. 200 entreprises françaises, spécialisées dans l’industrie aéronautique, les équipements automobiles, la sidérurgie ou l’environnement, sont implantées dans la province, dont une centaine de sièges sociaux au Canada.

Après un lancement réussi l'année passée, le Festival BD de Montréal est revenu au parc Lafontaine la fin de semaine dernière pour sa seconde édition. Notre correspondante à Montreal à croisé deux auteurs français de renommé. Reportage

Etre pauvre au Canada serait mieux qu’être riche en France. C’est en tout cas le titre d’une tribune de l’hebdomadaire économique canadien Maclean’s qui se réfère au récent rapport publié par l’Organisation de coopération et de développement économiques en s’appuyant sur l’indicateur du « Vivre mieux ». Le magazine explique ainsi que les dix derniers % au Canada se sentent souvent mieux lotis que les dix premiers % du Portugal et à égalité avec les plus aisés en France ou en Italie. Dans le domaine médical par exemple, 80% des Canadiens les plus pauvres se considèrent en bien meilleure santé que les Français les plus riches, alors que le système de santé varie selon la province et qu’il est le même pour tous dans l’hexagone. La crise qui continue en Europe devrait encore renforcer cet écart des deux côtés de l’Atlantique.

Daniel Boulud avait tenté sa chance à Vancouver en 2009, avant de fermer ses deux restaurants, deux ans plus tard. En 2012, son retour avait été annoncé en grandes pompes à Montréal, avec Maison Boulud, puis, il y a quelques mois à Toronto avec Café Boulud, deux belles tables toujours associées à de grands hôtels. A l’occasion des 20 ans de son restaurant gastronomique new-yorkais, le chef lyonnais a reçu Usa21.tv dans ses cuisines et en a profité pour parler de ses affaires au Canada, au micro de notre correspondante, Anaïs Digonnet.

Et les rendez-vous à ne pas manquer :
Avis à tous ceux qui aiment le français ! L’Organisation mondiale de la francophonie vient de lancer sa nouvelle campagne de recrutement à la recherche de volontaires internationaux. Objectif, s’engager pendant un an pour mettre leurs compétence au sein de l’espace francophone qui s’intègrera à leur parcours professionnel. Pour postuler, rendez-vous sur francophonie.org

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…