Comme l'an passé, l'atelier théâtre du LFIT livre un peu ses entrailles au regard curieux des spectateurs. Pour entrer dans les rôle qui leur était assignés, la petite troupe du LFIT, s'est empressée d'apprendre son texte et d'imaginer une histoire pour donner aux noms un caractère, une épaisseur humaine. C'est dans cette perspective qu'est née le projet "Intervention à Deadwood". "Intervention" est le nom générique d'une série télévisuelle diffusée en Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada) par la chaîne A&E dont la spécialité est les émissions de téléréalité. Vivement critiquée pour son voyeurisme et ses débordements dramatiques, l'émission met régulièrement en scène un individu prisonnier d'une addiction (alcoolisme, drogue) ou d'une pathologie comportementale lourde. L'équipe de reporter suit en mode caméra cachée l'individu pour montrer son environnement ainsi que son entourage et les méfaits de son addiction sur ces derniers. Le coeur de chaque émission repose sur les témoignages de proches qui souhaitent venir en aide à leur ami/e. C'est le principe de l'INTERVENTION. Réunis dans un huis clos, les proches s'adressent sur un ton solennel (lettre ou enregistrements) pour encourager leur ami/e à se faire aider/soigner. L'individu finit généralement par accepter dans les larmes de partir en cure et l'issue est toujours un happy ending.

Sur la proposition du réalisateur, les acteurs ont accepté de se prêter à des enregistrements permettant de parodier cette émission. Un tel jeu avait pour principal avantage d'être une manière ludique d'entrer dans le personnage (car ce sont les personnages et non les acteurs qui sont interviewés).

Le résultat ne se veut ni être une apologie de l'alcool, ni une démonstration d'humour noir, mais un exercice rhétorique, une variation autour de la pièce sur le mode de l'auto-dérision.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…