Madame K, c'est l'histoire d'une certaine Madame Kaperdetou... Madame K vit dans un monde où il suffit que l'on ait peur d'une chose pour que cette chose se produise.
Or madame K a justement peur d’une foule de choses : peur d’avoir froid, peur de grossir, d’être cambriolée, de perdre son temps, de ne pas trouver l’amour, de manquer d’argent, peur de ses voisins, des hommes, des chiens, des enfants, des accidents et de toutes ces choses qui vous tombent sur la tête sans prévenir (tuiles, branches et autres projectiles). On a peine à s’imaginer le cauchemar dans lequel elle vit. Au moment où commence notre histoire, tout va pourtant changer !

Par la magie d’une machinerie qui reconstitue les rouages du petit monde de madame K nous voici invité à suivre un véritable parcours initiatique… Comment parviendra-t-elle à se libérer de ses peurs et de l’emprise de Monsieur Vitupère, le boucher de la rue Meurtôt ? Quel véritable pouvoir y gagnera-t-elle ?

Au fond, l’enjeu de cette création sur le thème de la peur est intimement lié à la « réhabilitation » de cette part de nous-même, instinctive, féminine sans doute, liée à la terre où elle puise sa force et sa vitalité, et à laquelle, au fil du temps, nous avons souvent cru bon de préférer notre partie plus mentale, plus logique, celle qui créé les règles et les lois…

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…