Challenge Monoplace V de V
Dijon : Nuages, soleil et un championnat relancé !

Dijon-Prenois est le troisième rendez-vous du Challenge Monoplace V de V 2013. Ce week-end a tenu toutes ses promesses, d’une part avec ce circuit au tracé technique, mais aussi avec une météo délicate qui est venue rebattre les cartes durant les deux journées où les monoplaces ont roulé : qualifications le vendredi et trois courses de 20 mn le samedi. Dans le plateau de 27 voitures, à noter la présence de nouvelles monoplaces avec l’engagement de deux Formula Abarth chez Tomcat Racing, elles évoluent en catégorie C. Le fait important, c’est surtout l’absence de Reynald Guillaume, le leader actuel au championnat. Il y avait donc des points importants à prendre à Dijon.

2H Endurance VHC
Les anciennes animent une fin de journée ensoleillée.

Après le Paul Ricard, deuxième épreuve pour les VHC à Dijon. De nouveaux venus, des absents, le plateau est une fois de plus très diversifié entre GT et sport prototypes, et parmi les différentes catégories autorisées à prendre le départ de cette Endurance VHC des V de V Endurance Series.

Challenge Funyo V de V

Après les circuits de Catalunya et du Paul Ricard, Dijon-Prenois est le troisième rendez-vous du championnat Funyo 2013. Ici, on attend tout naturellement Nicolas Cannard, engagé avec l’équipe HMC Lohéac, qui a tout gagné sur ce même circuit l’année passée ; il est aussi second au championnat derrière Serge Heriau. Cannard se qualifie en tête sans problème, pour Serge Heriau c’est un peu plus compliqué et il réalise le 5e temps. Tout va se jouer en course, d’autant que pour ce meeting de Dijon ce ne sont pas 3, mais 4 courses de 20 minutes qui sont au programme.

3H Endurance GT / Tourisme
La course qu’il ne fallait pas manquer !

Catalunya, Mugello, Paul Ricard et maintenant Dijon-Prenois, les GT et Tourisme sont en milieu de saison et le championnat est plus que disputé cette année. Tous les leaders sont au rendez-vous de cette manche qui sera la dernière avant la pause estivale. Mention particulière pour la Mosler espagnole n°13 qui a été totalement reconstruite en seulement 20 jours après l’incendie au Paul Ricard qui avait quasiment détruit la voiture.

3H Endurance Protos
Une course animée et un final à suspense

Les sports prototypes ont la charge de clôturer ce week-end de course dijonnais. Pas moins de 30 voitures se sont présentées sur la piste pour les qualifications samedi après-midi, et l’on remarque aussi la présence de nouveaux teams, dont celui de la Tatuus officielle qui porte le n°12.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…