L’exposition collective L’Organigramme de la structure interroge la façon dont nous nous organisons, comme corps social (économie mondiale, locale, gestion des collectivités, des associations, construction ou exploitation du vivant...).

L’exposition est construite autour d’une rétrospective du travail de Bureau d’études. (bureaudetudes.org)

Ce collectif (Léonore Bonaccini et Xavier Fourt) propose un travail de recherche, de collecte et de mise en forme des structures invisibles de la société mondiale. Ils créent des cartes qui sont des représentations graphiques des différents systèmes de pouvoirs, politique, économique, ou médiatique, un travail colossal qui combine la richesse documentaire à la recherche esthétique pour tenter de rendre visibles « les paysages cachés » de notre société, comme les structures étatiques, financières, ou administratives.[rue 89, nouvel obs, G. Chantepie]

Les propositions de 5 artistes viennent compléter le propos de cette exposition :
-les sales petits monotypes et les sculptures d’os en céramique de Pierre Abernot ; veilleur de nuit et graveur à l’épluche doigt. (legrandbouc.over-blog.com)
-un concert-sérigraphie live de Raoul W de Bonneville ; Chanteur, couturier, sérigraphe et agriculteur bio. (doubleve.doubleve.net)
-les territoires de gros vents, d’amour et de guerres dans les sapins de Céline Thoué. (cheveusurlasoupe.over-blog.com)
-les collages politiques de Gaëlle Foray, également brasseure de bière artisanale. (gaelle.foray.over-blog.com)
-les installations instables de Isabelle Humbert Radtke, sculpteur et assistante de recherche environnementale. (IHRgallery.com)
-les Characters flow charts de Kristina. A. Brown ; artiste new-yorkaise qui croit au pouvoir de l’art sur la politique. (queens.ny1.com/content/your_queens_news_now/queens_person_of_the_week/155802/queens-person-of-the-week--lic-woman-houses-local-artists-in--the-space-)
Ils proposent un regard sur un certain ordre des choses, comme la façon dont les humains organisent leurs activités au sein du groupe social- ce qu’on fait dans la vie, pour la gagner ou pas, les hiérarchies, et la façon dont tout ça tient ensemble.
Cette exposition se veut être un lieu de rassemblement pour donner à des initiatives locales, ayant pour but de construire un “faire ensemble autrement”, un point de rencontre et pourquoi pas une inspiration. Avec notamment le projet de Bureau d'Etudes de création collective d'un Atlas du Plateau qui recensera les potentiels passé, présents et futurs du Plateau d’Hauteville et sera diffusé sur le territoire pour servir de référence et d’outil pour tous ceux qui dessinent le présent et le futur du Plateau de Hauteville.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…