Le Pôle Média Grand Paris organise, en partenariat avec Havas et Transmedia Immersive University, une Masterclass consacrée au storytelling transmedia, avec la participation d'Erin B. Reilly, Creative Director à l’Annenberg Innovation Lab (Université de Californie).

Cette Masterclass clôture un cycle d’événements autour du multi écrans destiné à aider les professionnels à aborder de nouveaux marchés nés du déploiement des technologies numériques, de la convergence des médias et de la juxtaposition des usages.
Initié en avril lors de la session inaugurale « Multi écrans : dire, produire, interagir » et poursuivi par l’accompagnement des huit projets lauréats du lab-O dans leur développement innovant, le cycle a donné lieu à cinq workshops thématiques.
Détails sur le cycle ici : lepole.org/multi-ecrans/

La présence exceptionnelle en France d’Erin B. Reilly a permis d’appréhender à travers son expertise les plus récents développements du storytelling transmedia. Le travail de l’Annenberg Innovation Lab est dans ce domaine exemplaire : implanté au cœur du monde du divertissement nord-américain, ce laboratoire de l’Université de Californie du Sud vise à étudier et à faire naître les concepts et les projets qui constitueront les médias de demain.

Résumé de la masterclass

Le storytelling transmedia a jusqu’ici prouvé sa pertinence comme un vecteur de développement de franchises au sein de l’industrie du divertissement. La construction d’un univers et de sa narration reste le plus souvent le fait d’un dictateur bienveillant : le « créateur ». Mais, dans une vision alternative du storytelling, les rôles sont inversés : le public a désormais son mot à dire et maîtrise de plus en plus les moyens d’expression et de participation.

À l’occasion de cette masterclass, Erin B. Reilly souhaite amener le public à envisager le storytelling transmedia au-delà de la sphère du divertissement, en l’étendant à d’autres secteurs susceptibles d’engager le spectateur : la marque, la performance, le rituel, le jeu, l’activisme et l’éducation.

Erin B. Reilly propose ainsi plusieurs exemples, vus comme autant de moyens de bâtir des univers narratifs en lien avec le monde réel et d’encourager créateurs et publics à créer ensemble en investissant ces nouveaux territoires.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…