Slums !
d’après Mike Davis "Planet of Slums"

Version frontale sans tragique du projet d’installation Planet of Slums, est proposée volontairement aux « adolescents », et pas seulement parce que le terme a un goût (amer) de chewing-gum, mais parce que ce sujet me semble être destiné en priorité à des personnes pas encore entrées dans l’âge adulte – des adultes qui ont peut être la mâchoire collée et ne souhaitent pas entendre parler de ce problème mondial, et pourtant …

Le monde des slums est aussi un monde très jeune – l’espérance de vie est bien souvent proche de d’une trentaine d’année à certains endroits -, et la majorité des personnes qui survivent sont des enfants, des adolescents. C’est un reflet terrible de voir que ce qui fonde l’espérance de toute société humaine puisse se perdre à ce point dans la misère. A révéler, à des adolescents souvent fascinés par une violence suspecte, en particulier télévisuelle, mais qui n’imaginent pas ce milliard de gens qui vivent dans un total dénuement, abandonnés.

Slums ! C’est aussi une étonnante invitation à voyager, souvent avec drôlerie, dans le monde entier … et en musique !

Un voyage dans un monde à la limite extrême de la fiction, comme si Borgès avait renommé des villes imaginaires, mégalopoles fantômes, mais pourtant bien réelles – ainsi la célèbre Cité des morts au Caire -, et inventé des histoires de vie et de mort totalement invraisemblables, comme celles de l’article Les petits sorciers de Kinshasa (présenté ci-après).

Des histoires pour rire et pleurer … dans un spectacle « radical, édifiant, contestable et stimulant », de la même manière qu’est décrite la pensée inclassable de Mike Davis.

Thierry Bedard

Mise en scène : Thierry Bedard
Jeu : Mélanie Menu et Jean Grillet
Arrangements musicaux : Rija Randrianivosoa
Création lumières : Camille Mauplot
Régie son : Clément Rose
Images / montage : Fabien Perez

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…