" Par le plaisir, la fatigue s’y voit un peu moins. "

Réalisation : Céline Bernard, son et montage
et Jean-Pierre Vallorani, photographies (société Anecdoc). Durée 6’44’’, juin 2013, Orcières, Champsaur

À la fin du lycée, il n’était sûr que d’une seule chose : il voulait rester ici, chez lui, dans le Champsaur. Passionné par le bois, depuis qu’enfant son oncle l’emmenait en forêt, Jérémy a naturellement emprunté cette voie.
L’hiver, quand il ne peut plus être bûcheron, il est saisonnier à la station d’Orcières. Il fait par- tie d’une génération pour laquelle il n’est pas simple de rester ici. Ceux qui ne partent pas pour le travail le font pour les études et ne reviennent pas. Pour rester, Jérémy a dû faire
preuve de volonté, de combativité et de ténacité.

pierresquiroulent.fr/alticaractere/Jeremy-BONNABEL-bucheron-mobile-Champsaur_a25.html

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…