Que se passe-t-il lorsque trois étudiants de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles rencontrent trois légendes de la photographie ? C'est la question que s'est posée Olympus à travers le projet intitulé "Une Conversation photographique." Sarah Moon, Stanley Greene et Jean-Christian Bourcart et leurs binômes respectifs Lise Dua, Jeannie Abert et Matthieu Rosier s'expriment sur cette expérience inédite dans le cadre d'une rencontre organisée à l'occasion des Rencontres d'Arles 2013 et animée par François Cheval, directeur du Musée Nicéphore-Niépce.

Cela fait cinq ans qu'Olympus soutient les actions de l'ENSP. Cette année, le constructeur japonais a voulu aller plus loin et proposer à six photographes de confronter leur regard dans le cadre d'un projet original. Les règles du jeu étaient simples : à partir d'une quinzaine images sélectionnées par les trois référents - Sarah Moon Stanley Greene et Jean-Christian Bourcart -, les trois jeunes étudiants - Lise Dua, Jeannie Abert et Matthieu Rosier - ont dû produire à leur tour des images.

Échanges épistolaires, discussions autour de la relation au modèle ou au décor, interprétation intime du travail de l'Autre, le projet a offert aux participants un dialogue d'égal à égal. "Je ne voulais pas être dictatoriale," affirme Sarah Moon. "On ne peut pas apprendre l'essentiel : c'est en cherchant qu'on trouve." La photographe affirme avoir senti une "prise de position radicale" chez Lise Dua, qui a fait le choix de la couleur pour se distancier de l'univers de son mentor.

Même si le dialogue entre Stanley Greene et Jeannie Abert n'a pas été toujours facile (le photographe couvrait à ce moment-là la guerre en Syrie), il n'en reste pas moins intéressant. "Jeannie a réussi à identifier des collages qui étaient déjà présents dans mes images," a déclaré le photographe. "Ses créations ont donné naissance à un nouveau langage."

Pour Jean-Christian Bourcart, cet exercice initié par Didier Quilain (président Olympus France) et Fany Dupéchez (consultante chez Olympus) a été une vraie réussite : "La photographie, on s'est fout ! Ce qui compte, c'est qu'il y ait des gens qui se mettent à en parler !"

30/09/2013

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…