un jour de décembre, Adrien, très excité, me demande si je suis libre pour tourner un truc incroyable cette semaine. Fabrice Ferrari nous prête une caméra, et hop, on a tourné. C'était le déménagement de 3 tonnes de plaques de verre photographiques, toutes répertoriées, de 1 à 36 000, de 1901 à 1950 environ.
Et trois ans après, nous y sommes . Le doc a été largement diffusé par France 3, j'ai pu rencontrer tout un monde, celui des photographes de boutiques, la famille Bernard, Marius, Pierre, Pierrot, Véronique et Marie-Thé, qui nous a généreusement ouvert leur maison, et puis aussi les gens des archives, Cécile, Marion, et bien d'autres si j'ajoute Sylvain Maresca et Florence Maillochon, sociologues des images, qu'a trouvé Fabienne Teftsian, co-auteur du film.
Ha oui, tiens, et puis, aussi, les mariées ! Car vous savez quelle est la photo que l'on retrouve toujours de 1900 à nos jours ? Toujours semblable alors que tous disent qu'elle a bien changée, voyez-vous ?
Et bien oui, c'est la photo des mariées, la voilà, sortie d'un monde d'uniformes au début du siècle (merci Marcel et tes machines célibataires, ta mariée mise à nu) , jusqu'à l'ééééclaaate contemporaine et ses symboles obligés du bonheur pur, celui des puissants.
Lumières de Thierry Godefroy, montage de Christian Cuilleron, infographie de M'sieur Perolat et Claude Etienne, cela va sans dire.

Production "Les films du hasard" et france télévision.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…