La direction du Zoo de Vincennes avait accepté le principe d’un film à condition que l’on reste à distance des animaux ; un soigneur étant mort six mois auparavant, la carotide sectionnée par un lion, la situation était tendue. Dans ce contexte il était impensable d’obtenir l’autorisation de filmer une naissance ou un soin vétérinaire, au risque de décevoir un diffuseur friand d’images attendrissantes.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…