Pierre Lefebvre
Université du Québec à Montréal

Afin de stimuler la participation des mères au marché du travail et favoriser le développement des enfants, le gouvernement québécois poursuit, depuis 1997, une politique visant à mettre en place un réseau à grande échelle de garderies à faible coût. Au moyen de données tirées de l’Enquête sur les dépenses des ménages sur la période 1997-2009, la présentation démontrera que cette politique a eu pour conséquence 1) d’accroître la part des mères dans le revenu total des ménages québécois et 2) de redistribuer les dépenses des ménages vers des usages liés aux enfants ainsi que la consommation de biens familiaux et de services de type collectif.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…