2011, 32'
From the eponymous opera by Leoš Janáček "Diary of one who disappeared" shows a dreamlike atmosphere, due to the libretto's poems. It has been shot in Central Europe, where Janáček and Jozef Kalda (author of the poems) found inspiration.
A relation is weaved between Moravian landscapes, works of low art, the gypsy girl's attitude (interpreted by Anokï von Arx), the prejudices she encounters, and finally the appeasement in a love affair.
Janáček’s work was specially interpreted and recorded for this movie.

Tiré de l’œuvre éponyme de Leoš Janáček, “Journal d’un disparu” propose un univers onirique issu du cycle de poèmes du livret. Le film plonge dans l’Europe centrale sur des sites fréquentés par Janáček, et Jozef Kalda (auteur desdits poèmes).
Une relation se tisse entre paysages moraves, figures de l’art populaire, et regards sur la Tzigane Zefka (ici interprétée par la chanteuse Anokï von Arx), souvent perturbée par les changements d’échelle ou de rythme. Le climat tendu entre une Rrom et un paysan “gadjé” de l’opéra s’élargit, dans l’apaisement, vers une Europe au présent rongée par les préjugés et le refus de la différence.
L’œuvre de Janáček a été spécialement interprétée et enregistrée pour ce film.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…