Pierre Oréfice, le directeur des Machines de l'île, se confie sur sa relation avec Nantes, une ville d'adoption où il s'est très vite senti chez lui.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…