Le soir de la première journée de sa visite à Paris, le 28 janvier dernier, le patriarche œcuménique s’est rendu à la cathédrale Saint-Stéphane à Paris pour présider l'office du Te Deum célébré par les membres de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France à l’occasion du nouvel an. Après le mot d'accueil du métropolite Emmanuel, président de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France, le patriarche a salué les corps diplomatique de la Grèce, les autorités civiles et religieuses ainsi que tous les fidèles qui assistaient à l'office. À la fin de la cérémonie, il a béni la traditionnelle vassilopita et l’a fait partager à tous ceux qui étaient présents. Le lendemain, le 29 janvier, après la célébration d’un Te Deum à la cathédrale Saint-Alexandre-de-la-Neva en présence de l’archevêque Job de Telmessos, recteur de l’Institut Saint-Serge, et de nombreux clercs et fidèles de l’Archevêché, le patriarche Bartholomée a rencontré plusieurs personnalités publiques : le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova ainsi que Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète. Le 30 janvier, le patriarche Bartholomée, a participé à une séance académique de l'Institut catholique de Paris où s'est fait remettre un doctorat honoris causa. À cette occasion il a prononcé un discours ayant pour titre « Religion et environnement : quels défis spirituels pour aujourd’hui ? »

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…