En France, près d'un patient sur 20 contracte une infection nosocomiale à l’hôpital. Parmi eux, 3 500 personnes en décéderaient.

Et si les infections nosocomiales ne tuent pas , elles peuvent laisser des séquelles dramatiques . Dans ces cas-là, pour les victimes , c’est un parcours du combattant qui commence pour obtenir réparation. Alors , comment faire pour s’en protéger ? De nombreux progrès ont déjà été réalisés et les bonnes pratiques se diffusent de plus en plus largement. Mais en parallèle, certaines bactéries deviennent de plus en plus résistantes…

Invité : Antoine ANDREMONT, professeur à la faculté de médecine de l’Université Paris-Diderot et responsable du service de bactériologie à l’hôpital Bichat Claude-Bernard, co-auteur de « Le triomphe des bactéries : la fin des antibiotiques ? » (Max Milo)

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…