Les tapis turcs furent importés en Europe dès le XIIIe siècle. Ils étaient considérés comme des objets de luxe. Dans les milieux ruraux en Turquie la dot d’une jeune fille est en grande partie constituée de tapis. Ils sont confectionnés par elle-même. C’est un travail de femme. Le nœud double ou nœud turc caractérise les tapis de ce pays qui sont réalisés sur un métier à tisser. Les tapis sont en laine, coton ou soie. Le tapis en soie est plus cher car il exige plus de travail, 6 mois pour 1 m² de tapis contre 3 semaines pour un tapis en laine.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…