The main goal of the video report entitled "a helping hand", produced and directed by Jérôme Grenèche during his travel in Guinea in the Centre of Conservation for Chimpanzees (CCC) in 2009, is to educate and inform people about the difficult process of orphan chimpanzees rehabilitation at the CCC, in order to release them in their natural habitat. This video shows the daily work at the CCC and the importance of the rehabilitation project for young chimpanzees, with the threat on the future of wild chimpanzees in Guinea due to poaching and the destruction of their habitat by over-exploitation of trees and mining. This video focuses on the social learning of chimpanzees during trips to the bush and also on the education of local people conducted by the CCC in the villages near the Haut Niger National Park.
This summary of 25 minutes has been broadcasted during the 22th congress of the Société Francophone de Primatologie (SFDP) at Liège in Belgium from 21th to 23th october 2009.

Reportage réalisé par Jérôme Grenèche.

Le Centre de Conservation des Chimpanzés (CCC) se situe au milieu du Parc National du Haut Niger, en Guinée. Le CCC travaille depuis 12 ans pour réhabiliter et réintroduire des chimpanzés orphelins issus du braconnage. La réhabilitation requiert de longues années au cours desquelles les orphelins apprennent à vivre en groupes sociaux dans leur milieu naturel. Tous ne seront pas aptes à retrouver la liberté car les traumatismes tant physiques que psychologiques sont parfois irrémédiables. En 2008, douze chimpanzés du centre ont été relâchés dans une zone rigoureusement sélectionnée au sein du Parc National du Haut Niger. La sensibilisation des populations locales entreprise depuis des années par le CCC permet petit à petit une meilleure cohabitation avec les grands singes, et vise à endiguer le braconnage et le commerce illégal des chimpanzés. Mais d’autres menaces pèsent malheureusement sur les chimpanzés : la destruction de leur habitat naturel s’accélère suite au besoin croissant en terres arables et à l’intensification de l’exploitation des ressources forestières et minières. Par ailleurs, la proximité croissante des populations de chimpanzés sauvages avec les humains augmente le risque de transmission de maladies mortelles pour les primates. Grâce aux efforts du CCC, d’autres chimpanzés orphelins seront rendus à la vie sauvage. Néanmoins, l’espèce aura bientôt complètement disparu de la planète si rien n’est fait pour la protéger efficacement et durablement, notamment grâce à des mesures acceptées par les populations locales.
Ce résumé de 25 minutes a été présenté au 22ème congrès de la Société Francophone de Primatologie (SFDP) qui a eu lieu à Liège du 21 au 23 octobre 2009.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…