Fin 1961, étudiante en droit âgée de 22 ans, révulsée par la répression sanglante, à Paris, le 17 octobre 1961 contre les algériens puis par celle du 8 février 1962 contre les manifestants au métro Charonne, Danielle décide d'aider le FLN. Elle transporte des militants et "porte des valises" avant d'être arrêtée puis emprisonnée à la prison de la Petite Roquette durant 75 jours à partir du 17 mars 1962 avec 5 autres détenues ayant aidé le FLN.

Cette expérience politique contribuera à son engagement ultérieur dans le PSU où elle sera une militante active en particulier au plan national en allant soutenir les ouvriers de Lip et les paysans du Larzac, et au plan local en coordonnant l'action pour l'ouverture d'une crèche, en s'engageant dans les campagnes des élections municipales et en participant activement aux actions de sa fédération départementale du PSU, comme la campagne législative de Bernard Langlois à Provins en mars 1973.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…