Le lapin était sur la table.

On le bat, il ruisselle en cascade compacte.
L'odeur piquante de la farine de moutarde emplit la pièce.

Sous les linges brûlants, sa poitrine se souleva plus librement.

Il faut qu'il fermente et se dilate.

On le coupe, on le lie, on l'emporte.
Il bruit en chemin couché sur le char comme debout au vent.

Et puis on le charge de nouveau, on le jette sous la meule, car il faut qu'il soit broyé.

Calcaire pulvérulent, argile réfractaire.
Les substances avaient été dénaturées

Car
Quelqu’un farine quelque chose.

Loading more stuff…

Hmm…it looks like things are taking a while to load. Try again?

Loading videos…